Reportage France

Le blues des «impatriés», ces Français qui rentrent au pays

Audio 02:41
C'est sans plaisir que les «impatriés» retrouvent le metro parisien.
C'est sans plaisir que les «impatriés» retrouvent le metro parisien. Cate Gillon/Getty Images

A l'inverse des expatriés qui partent s'installer à l'étranger pour leur compte personnel ou celui d'une entreprise, de nombreux Français reviennent régulièrement vivre dans l'Hexagone après deux à cinq années passées hors de nos frontières. Faute de statistiques officielles, le nombre exact de ces « impatriés », comme on les appelle, n'est pas connu. En revanche, ce qui est sûr, c'est qu'entre perte de salaire, chute de standing, morosité ambiante et incompréhension de l'entourage, le retour au pays n'est guère facile.