Invité Afrique

Jean-Pierre Chevènement, sénateur, président de l'association France-Algérie

Audio 05:21
Jean-Pierre Chevènement, le 22 août 2010, à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), lors de la 38ème édition de la Fête de la Rose.
Jean-Pierre Chevènement, le 22 août 2010, à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), lors de la 38ème édition de la Fête de la Rose. (AFP / Jeff Pachoud)

« L'Algérie est un pays indépendant depuis 50 ans, nous devons l'aider à se moderniser, à se diversifier et à bâtir le grand Etat émergent que nous voyons sous nos yeux. Le premier pays émergent à la porte de la France, c'est l'Algérie. » 

Publicité

François Hollande à Alger aujourd'hui... Le président français et son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika ont des relations amicales. Mais vont-ils réussir à casser le mur de méfiance qui se dresse entre leurs deux pays depuis 50 ans ?

Le sénateur français Jean-Pierre Chevènement est un orfèvre de cette relation « Je t'aime, moi non plus ». Pendant la guerre d'Algérie, il a été sous-lieutenant à Oran.

Aujourd'hui, il préside l'association France-Algérie et accompagne François Hollande à Alger.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail