Mémoire d'un continent

Le carnaval de Trinidad et Tobago, miroir de la société

Audio 19:31

Les deux îles caribéennes de Trinidad et Tobago ont connu un peuplement très heurté, avec des vagues migratoires contrastées, dans un contexte d’exploitation et d’oppression, dominé par la traite, l’esclavage et les migrations plus ou moins forcées du XIXème et du XXème siècle. En réaction, ce peuplement a généré des violences, en particulier celles des dominés (Indiens Arawaks massacrés ; esclaves révoltés et marrons ; « travailleurs engagés » ; immigrés soi-disant libres) contre les dominateurs. Mais, le « vivre-ensemble » a produit aussi des pratiques culturelles communes, illustrées par le carnaval le plus fameux de toute la Caraïbe, une musique en constante transformation et la concurrence pacifique des groupes artistiques.

Publicité

Avec : Maica Cugolati, anthropologue, spécialiste de Trinidad et Tobago.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail