C'est pas du vent

2 - Afrique du Sud : Le township de Khayelitsha s’embellit pour éradiquer la violence

Audio 26:31
Le bidonville de Khayelitsha, le 23 mai 2008. La police poursuit des pillards lors d'un débordement de violence anti-étrangers.
Le bidonville de Khayelitsha, le 23 mai 2008. La police poursuit des pillards lors d'un débordement de violence anti-étrangers. © Reuters

L’Afrique du Sud est l’un des pays les plus violents du monde. Particulièrement, dans les ghettos créés sous le régime d’apartheid. La ville du Cap, avec l’aide de la coopération allemande, rénove Khayelitsha, son plus grand township depuis 2005 pour s’attaquer aux racines du mal : le difficile environnement économique et social dans lequel vit toujours la majorité noire. Le succès du programme a d’ailleurs encouragé la ville du Cap à appliquer la recette à dix autres townships de la province. Corinne Moutout s’est rendue à Khayelitsha pour comprendre les raisons de cette réussite.

Publicité

Pour en savoir plus :

863 millions : le nombre de personnes vivant dans des bidonvilles ne cesse de s’accroître.
Cliquez ici.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail