Autour de la question

1. Et si le régime des pluies changeait?

Audio 19:29
Barnham, au sud-ouest de l'Angleterre, en juin 2012.
Barnham, au sud-ouest de l'Angleterre, en juin 2012. REUTERS/Luke MacGregor
Par : Jean-Yves Casgha
22 mn

Arctique, Antarctique, glaciers des zones tropicales, aucune carotte de glace n'a de secrets pour elle. Françoise Vimeux traque l'évolution du climat à court, moyen et long terme. 

Publicité

Mais, il y a une question qu'on se pose moins souvent lorsqu'on parle de réchauffement climatique: quid de la disponibilité en eau de l'atmosphère dans les zones arides?
Or, les changements en termes de précipitation que connaîtront dans le futur les régions tropicales et subtropicales sont très incertains: moins des deux tiers des simulations numériques du climat s'accordent sur le signe de ce changement à la fin du XXIe siècle, notamment en Amazonie et au Sahel, une situation qui n’offre aucun moyen aux pays concernés de s’adapter.

Une chose est certaine, le climat évolue depuis une quarantaine d’années en Afrique de l’Ouest : la mousson y est souvent retardée, parfois plus brève, et de toute façon les pluies sont globalement moins intenses, avec pour conséquence une sécheresse qui sévit en continu dans toute la région.

Françoise Vimeux, chargée de Recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), travaille au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE) et au Laboratoire HydroSciences Montpellier (HSM). Elle veut comprendre les raisons de ces changements et améliorer les prévisions sur l’évolution future de la mousson, et dispose d'un tout nouvel instrument...

Prévoir pour mieux gérer, c'est sur RFI!

 

Françoise Vimeux et Jean-Yves Casgha
Françoise Vimeux et Jean-Yves Casgha ©C.Bonici/RFI

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail