Appel presse européenne

Ragip Duran, correspondant pour le quotidien «Libération» en Turquie

Audio 03:16
Pinar Selek, sociologue et écrivaine turque.
Pinar Selek, sociologue et écrivaine turque. Streetpepper/wikimedia.org

Le procès de la sociologue turque Pinar Selek, rejugée après trois acquittements pour un attentat survenu il y a quatorze ans, a repris ce jeudi 24 janvier devant un tribunal d'Istanbul. Les observateurs et avocats ont dénoncé les graves dysfonctionnements de la justice turque. Lors de l'audience, à laquelle n'assistait pas l'accusée qui vit désormais en exil à Strasbourg, son avocat Akin Atalay a dénoncé le « chaos juridique » du dossier et exprimé son « inquiétude » sur l'existence de forces agissant hors du droit dans ce dossier. Une centaine de militants des droits de l'homme, d'organisations féministes et d'élus, dont une importante délégation venue d'Europe, ont manifesté leur soutien à l'accusée devant le tribunal, aux cris de « Pinar Selek n'est pas seule ».