Le débat africain

1. Négociations en Centrafrique : et maintenant l'Union nationale?

Audio 19:31
Le nouveau Premier Ministre Nicolas Tiangaye (à gauche), à son arrivée aux négociations de Libreville le 7 janvier 2013, alors qu'il était encore le chef de la délégation de l'opposition.
Le nouveau Premier Ministre Nicolas Tiangaye (à gauche), à son arrivée aux négociations de Libreville le 7 janvier 2013, alors qu'il était encore le chef de la délégation de l'opposition. REUTERS/Luc Gnago
21 mn

Depuis son indépendance, la Centrafrique va de crise en crise. Cinquante-deux ans d'instabilité : mutineries, coups d'Etat, offensives rebelles et interventions militaires étrangères. Peut-on enfin parler de réconciliation nationale après les récents accords signés à Libreville, la capitale gabonaise, il y a quelques jours ?  Rien n'est moins sûr ...

Publicité

Avec:

- Josué BINOUA, ancien porte-parole du gouvernement centrafricain et ex-ministre de l’administration du territoire

- Martin ZIGUELE, président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) et ancien Premier ministre de la République Centrafricaine, entre avril 2001 et mars 2003

- Eric MASSI, ancien porte-parole du Séléka à Paris

- Manoël MAGEOT, président du Front commun pour l’alternance et la paix (FRAP).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail