Accéder au contenu principal
Autour de la question

1. Et si on utilisait la nature pour réparer la nature ?

Audio 19:29
Par : Jean-Yves Casgha
21 mn

Thierry Dutoit, directeur de recherche au CNRS, conseiller scientifique à l'Institut écologie et environnement du CNRS et Claude Grison, professeur à l'Université de Montpellier, Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive, sont nos invités pour tenter de répondre à la question : « Et si on utilisait la nature pour réparer la nature ? ». 

Publicité

Réhabiliter des écosystèmes dégradés, utiliser des plantes pour dépolluer les sols ou filtrer les eaux usées, créer de nouveaux écosystèmes fondés sur une co-existence durable de l'homme et de la nature... En s’inspirant des lois qui gouvernent l’organisation et la dynamique des systèmes naturels, l'ingénierie écologique est l'outil par excellence d'une nouvelle économie dite verte capable d'assurer durablement notre présence sur Terre. La nature a su développer des astuces extraordinaires pour s’adapter aux activités humaines. Certaines espèces végétales sont capables de croître et de se multiplier sur des sols hautement contaminés en métaux lourds, mais aussi d’extraire ces éléments et de les séquestrer dans leurs feuilles. Ces plantes dites métallophytes peuvent être à la base de procédés de restauration écologique d’anciens sites miniers et industriels.

Pour nous éclairer sur la question, nous recevons Thierry Dutoit, directeur de recherche au CNRS, conseiller scientifique à l'Institut écologie et environnement, et Claude Grison, professeur à l'université de Montpellier, Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive.

 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.