Appel presse européenne

Xavier García Luque, journaliste sportif au quotidien «La Vanguardia» à Barcelone

Audio 03:11
Le docteur Eufemiano Fuentes entouré des médias à son arrivée au palais de justice pour le premier jour du procès Puerto, le 28 janvier 2013.
Le docteur Eufemiano Fuentes entouré des médias à son arrivée au palais de justice pour le premier jour du procès Puerto, le 28 janvier 2013. REUTERS/Sergio Perez
Par : Jean-Baptiste Letondeur
5 mn

Le procès de l'affaire Puerto, un vaste réseau de dopage qui avait ébranlé le monde du cyclisme en 2006, s'est ouvert ce lundi 28 janvier à Madrid, en présence des cinq accusés. Parmi eux, aucun sportif. 

Publicité

Le docteur Eufemiano Fuentes, un médecin considéré comme le cerveau du réseau, devait être le premier à comparaître à la barre des accusés, mais ne sera finalement entendu que demain mardi en raison d'un retard dans le programme.

Ce lundi matin, les cinq accusés poursuivis pour délit contre la santé publique sont arrivés au tribunal : le docteur Fuentes, sa soeur Yolanda, ainsi que les anciens directeurs sportifs Manolo Saiz (Liberty Seguros), Vicente Belda et Jose Ignacio Labarta (tous deux Comunitat valenciana).

Ces cinq personnes avaient été arrêtées en mai 2006 après une enquête de plusieurs mois de la Garde civile, qui avait alors mis la main sur de nombreux produits dopants et quelque 200 poches de sang dans plusieurs appartements de Madrid.

Ce procès pourrait relancer les procédures sportives, même si Fuentes n'a jamais lâché publiquement le nom de l'un de ses clients. Le contexte, en tout cas, paraît favorable, si l'on en croit les sanctions subies par l'Americain Lance Armstrong, huit ans après ses sept titres au Tour de France dont il a finalement été déchu.

Xavier García Luque, journaliste sportif au quotidien La Vanguardia à Barcelone, a suivi plusieurs Tour de France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail