Accéder au contenu principal
Mémoire d'un continent

Un Noir Américain en Afrique: de Stokely Carmichael à Kwame Touré

Audio 19:30
Par : Elikia M'Bokolo
21 mn

Après la Fondation du Liberia, les « retours en Afrique » de Noirs Américains deviennent une affaire individuelle. Peu iront aussi loin que Stokely Carmichael (1941-1998). Né à Trinidad et Tobago, émigré avec ses parents aux Etats-Unis, le brillant étudiant a d'abord été un adepte de la non violence avant de basculer dans le camp du « pouvoir noir ». Ensuite, vient l'Afrique grâce à sa rencontre avec Miriam Makeba. Définitivement installé en Guinée, il devient Kwame Touré, disciple de Kwame Nkrumah et de Sékou Touré, militant professionnel au service de la « révolution noire ».

Publicité

Avec : Boniface Ofadjali, docteur en études anglophones, enseignant-chercheur à l'Université Omar Bongo (Libreville).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.