Accéder au contenu principal
Invité Afrique

El Hadj Ag Gamou, colonel de l'armée malienne

Audio 05:08
Le colonel Gamou, le 12 juillet 2012.
Le colonel Gamou, le 12 juillet 2012. RFI/Moussa Kaka

« Au sujet d'éventuelles exactions commises contre les populations du nord évoquées par plusieurs associations des droits de l'homme, je pense qu'il faut faire attention aux rumeurs. Beaucoup de choses qui se disent sont fausses. J'ai participé aux opérations à Gao et je n'ai jamais vu un soldat qui aurait eu ce comportement. Ce qui est sûr, c'est que si un soldat commettait un tel acte, il serait mis à la disposition de la justice ».

Publicité

La ville de Gao, la plus importante du nord du Mali, a été libérée le 26 janvier dernier. Elle est aujourd'hui contrôlée par les armées malienne et française. Des bataillons nigériens sont aussi présents, ainsi que « les hommes d'Ag Gamou »... Une expression devenue banale, tant les troupes commandées par le colonel touareg resté fidèle à l’État malien forment un groupe à part.
Farouche opposant des indépendantistes touaregs, le colonel Ag Gamou est devenu un homme-clef dans le nord du Mali : MNLA, exactions de l'armée malienne, ambitions politiques pour l'après-guerre...
Le colonel El Hadj Ag Gamou est l'invité d'Afrique matin. Au micro de notre envoyé spécial à Gao, David Baché.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.