Mémoire d'un continent

Rwanda, Côte d’Ivoire, Mali : trois conflits au regard des médias français

Audio 19:30
L'ancien ministre des Affaires étrangères Roland Dumas (g) et l'avocat français Jacques Verges (2e g) s'adressent aux journalistes au Palais présidentiel à Abidjan en Côte d'Ivoire, le 30 décembre 2010.
L'ancien ministre des Affaires étrangères Roland Dumas (g) et l'avocat français Jacques Verges (2e g) s'adressent aux journalistes au Palais présidentiel à Abidjan en Côte d'Ivoire, le 30 décembre 2010. © Reuters/Luc Gnago

De 1994 à la fin des années 2000, les conflits africains ont bénéficié d’une visibilité variable dans les médias français : intense de 1994 à 1997 (génocide des Tutsi et massacres de « Hutu » modérés au Rwanda, guerre civile au Congo-Zaïre) ; déclinante de 1998 à 2002, alors que les conflits se multiplient et s’intensifient (Sierra Léone, Liberia, Angola, Congo, Ethiopie-Erythrée) ; croissante de 2002 à 2008 (Côte d’Ivoire, Darfour, Somalie, Kenya, Tchad). Examen, au cas par cas, de deux conflits « historiques » (Rwanda et Côte d’Ivoire) et d’un conflit en cours (Mali). Comment les faits sont-ils nommés et expliqués ? Qui et que voit-on ? Qu’apparaît-il du rôle de la France ?

Publicité

Avec François Robinet, enseignant-chercheur, responsable du site « www.decryptimages.net ».

→ Son adresse : ici.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail