Grand reportage

En Patagonie, la réserve naturelle de l’île de Riesco menacée par un projet de mine de charbon à ciel ouvert

Audio 19:29
Patricio Alvarado, gérant des affaires corporatives et de l'environnement de la Mine Invierno, prévoit d'extraire 6 millions de tonnes de charbon par an, pendant 30 à 50 ans, soit 20 % de la consommation annuelle du Chili.
Patricio Alvarado, gérant des affaires corporatives et de l'environnement de la Mine Invierno, prévoit d'extraire 6 millions de tonnes de charbon par an, pendant 30 à 50 ans, soit 20 % de la consommation annuelle du Chili. © Claire Martin

A la pointe Sud du Chili, dans les fjords de Patagonie, le long du détroit de Magellan, l’île Riesco. A moitié sauvage, la quatrième île du pays abrite un parc national, elle est entourée d’une réserve marine, elle est pourtant menacée par 5 projets de mines de charbon à ciel ouvert. La première des cinq, la Mine Invierno, a déjà reçu l’autorisation des autorités. Elle devrait exporter ses premières tonnes de minerai en avril. C’est la plus grande mine de charbon au Chili, et une des plus australes de la planète. Un projet colossal qui connaît une forte opposition dans le pays.