Autour de la question

1. Quand les villes dévorent l’espace, que deviennent les campagnes ?

Audio 19:31
Par : Agnès Rougier
21 mn

Olivier Razemon, journaliste et Roland Castro, architecte, sont nos invités pour tenter de répondre à la question : « Quand les villes dévorent l’espace, que deviennent les campagnes ? »

Publicité

Année après année, la campagne française disparaît sous la ville. Malgré les proclamations indignées et les législations vertueuses, la terre fertile se raréfie, les espaces naturels se morcellent, la ville s’éparpille et se cloisonne, l’automobile s’impose comme unique lien social. Le phénomène, connu sous le nom d’étalement urbain, ne résulte pas seulement, comme on le croit souvent, de la crise du logement et du désir d’accession à la propriété individuelle. Centres commerciaux, entrepôts, parkings, la ville étalée se nourrit, en France comme ailleurs, d’une économie opulente et d’une société qui valorise le bonheur individuel, à court terme de préférence. Autrement dit, nous sommes tous responsables.

Pour aborder ce sujet, nous recevons Olivier Razemon, journaliste, auteur avec Eric Hamelin du livre « La tentation du bitume » paru aux éditions Rue de l'échiquier et Roland Castro, architecte qui a préfacé le livre. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail