Mémoire d'un continent

D’une guerre mondiale à l’autre : le panafricanisme face aux impérialismes

Audio 19:31
Marcus Garvey.
Marcus Garvey. © UNIA Archives

La Grande Guerre a accéléré le cours de l’histoire mondiale et celui du panafricanisme. Amenés par centaines de milliers en Europe, les soldats et ouvriers noirs d’Afrique et des Etats-Unis ont été transformés par la guerre. Les Noirs exigent, dans plusieurs congrès politiques, l’application à l’Afrique des principes démocratiques issus de la Guerre. Un renouveau culturel foisonnant s’exprime partout : à Harlem, avec la Harlem Renaissance ; à Paris, avec la négritude ; et partout en Amérique du Sud. Alors que les vieux impérialismes et les nouveaux s’activent, un vaste renouveau religieux s’exprime dès 1921 autour de Simon Kimbangu. Porté par des figures aussi différentes que W. E. B. Du Bois et Marcus Garvey, le panafricanisme saura résister à la séduction du communisme tout en combattant farouchement les fascismes.