Les mots de l'actualité

CORONAVIRUS - 16/05/2013

Audio 03:07

Publicité

Un nouveau virus fait peur : le coronavirus, dont on ignore encore quelle est la dangerosité, la capacité à se transmettre. Dirais-je la contagiosité ? Je pourrais : le mot existe, il commence à entrer dans une langue médiatique, mais pas encore une langue courante, et bien sûr il désigne la facilité plus ou moins grande à s’attraper. Car on dit bien qu’une maladie s’attrape, quand elle touche quelqu’un qui a été juste avant en contact avec un porteur du virus. Comme si ce virus était un petit insecte qui sautait d’une personne à l’autre.

Mais ce qui m’intéresse d’abord c’est ce nom de coronavirus. Un nom savant et même scientifique, et latin, qu’on pourrait traduire par virus à couronne. On peut se demander pourquoi ce nom… c’est simplement à cause de sa forme. Il parait que ce virus est incroyablement gros. Attention : il est gros pour un virus ! Il n’atteint pas la taille de l’orang-outang adulte. Il faut quand même un microscope pour le voir. Et s’il est électronique (le microscope ! Pas le virus) c’est encore mieux ! Alors en admettant qu’on puisse coller ses yeux sur un microscope électronique pour voir ce virus, que voit-on ? Une espèce de grande auréole qui peut faire penser, (de très très loin) à la couronne solaire, à cette iridescence, ce froufrou d’énergie qui semble entourer notre soleil. Et comme l’épidémiologiste est poète, il ne fait ni une ni deux, et nomme son virus d’après son soleil !

Bien entendu la question qui suit porte sur le virus. Qu’est- ce que c’est donc ? Ou plutôt qu’est-ce que ce mot virus ? Pourquoi a-t-on nommé virus les virus ? Le mot est latin comme corona, il désigne un organisme très petit capable de transmettre une infection. Et au départ le mot latin signifie poison, et tout particulièrement venin.

Revenons quand même quelques secondes à notre couronne, ou plutôt à notre corona latin. Le mot a inspiré les anatomistes. On se souvent par exemple que les coronaires sont les artères qui irriguent le cœur. Pourquoi les nommer ainsi ? Parce qu’elles sont disposées en forme de couronne !

Et qu’est-ce qu’une couronne ? C’est une forme circulaire. Mais pas n’importe laquelle. Elle est associée la plupart du temps au prestige, et même au pouvoir. On désigne en effet par couronne la tresse ronde qu’on met sur la tête de quelqu’un pour signifier son mérite, ou son rôle social : on parle de la couronne du roi (symbole de la royauté) ou de la couronne de lauriers qui ennoblit le vainqueur d’une compétition artistique.

Corona donc symbole de l’excellence, ce qui se retrouve dans les marques déposées. Le Corona a longtemps (et même encore un peu aujourd’hui) symbolisé le meilleur des cigares.

Avertissement !
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Le Mot de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Coproduction du Centre national de Documentation Pédagogique.
http://www.cndp.fr/

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail