Invité Afrique

Oscar Rashidi, président de la Licof

Audio 05:30
Logo de la Licof, la Ligue contre la corruption et la fraude, une ONG basée à Lubumbashi en République démocratique du Congo.
Logo de la Licof, la Ligue contre la corruption et la fraude, une ONG basée à Lubumbashi en République démocratique du Congo. Licof.org

« La corruption ne fait qu'avancer. Il n'y a jamais eu de recul parce qu'elle gangrène tous les secteurs économiques de la RDC (...) La bancarisation (de la paie des fonctionnaires) est une bonne chose, mais nous voyons que l'argent continue d'être détourné par d'autres autorités. »

Publicité

Pas facile de lutter pour la transparence financière au Congo-Kinshasa ! Dans le classement 2012 de Transparency International, c'est l'un des pays les plus corrompus au monde. Il occupe la 160e place sur 176. Pourtant, Oscar Rashidi se bat. A la tête de la Licof, la Ligue contre la corruption et la fraude au Congo, il publie tous les ans un rapport sur l'état du pays.

En duplex de Kinshasa, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail