Reportage France

Débat public sur le stockage des déchets nucléaires

Audio 02:34
Des visiteurs dans le seul laboratoire souterrain pour l’étude du stockage géologique profond de déchets nucléaires à très longues vies, à Bure. Photo du 4 février 2013.
Des visiteurs dans le seul laboratoire souterrain pour l’étude du stockage géologique profond de déchets nucléaires à très longues vies, à Bure. Photo du 4 février 2013. AFP/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Jeudi soir, à Bure, dans la Meuse, le premier « débat public » qui devait présenter le projet CIGEO sur le stockage géologique profond de déchets nucléaires à très longues vies -plus de 50 000 ans !- n'a pas pu se tenir sous la pression de nombreux opposants, qui ont empêché l'ANDRA (l'Agence nationale des déchets radioactifs), de présenter son projet.Ce débat public qui devrait avoir lieu jusqu'à la fin octobre à travers toute la France est déjà très vivement critiqué aussi bien sur la forme que sur le fond par de nombreux opposants au nucléaire qui considèrent que ce débat n'est qu'un alibi démocratique pour un projet déraisonnable et dangereux.