Chronique des matières premières

Les sacs mexicains font monter les prix du sucre blanc

Audio 01:36
Un sac de sucre blanc.
Un sac de sucre blanc. Getty Images/Anthony Masterson

La planète n'a jamais autant produit de sucre, et pourtant les prix rapprochés du sucre blanc s'envolent... parce que le Mexique manque de sacs adaptés pour l'exporter.

Publicité

La planète croule sous le sucre. La production dépassera la consommation de plus de 10 millions de tonnes en 2012-2013. Car les récoltes au Brésil, en Thaïlande, en Europe, en Russie, ont été ou sont très abondantes. Le Mexique enregistre aussi une récolte record, 6 millions de tonnes et demie. Pourtant au lieu de faire baisser les prix, le surplus mexicain crée la panique et fait grimper le cours rapproché du sucre blanc, le sucre raffiné. Car c'est la première fois en 20 ans que le Mexique vend du sucre sur le marché international via la bourse de Londres.

Jusqu'à présent tout le sucre que le Mexique ne consommait pas était expédié aux Etats-Unis, par la route. Cette année, le sucre mexicain pourrait concurrencer le sucre brésilien sur d'autres marchés, l'Afrique de l'Ouest, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. La demande est d'ailleurs très forte en ce moment car le Ramadan approche.

Mais le sucre mexicain a toutes les peines du monde à rejoindre les entrepôts certifiés, faute de sacs homologués en quantité suffisante ! Les sacs requis par la bourse de Londres sont des sacs doublés de 160 grammes, seules deux usines peuvent les fabriquer au Mexique. Alors c'est un peu la panique.

Des négociants rapportent que le sucre raffiné arrive au port de Veracruz dans des sacs en polypropylène non doublés, où la marchandise a plus de risque de s'agglomérer à la chaleur. Le Mexique aurait en urgence commandé des sacs aux normes en Europe. En attendant, le sucre mexicain n'est pas livrable contre les contrats londoniens de sucre blanc qui s'achèvent au mois d'août, et c'est ce qui fait grimper en flèche la prime de ce sucre blanc, alors que les prix mondiaux du sucre roux sont totalement en berne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail