Reportage international

Cambodge : colère des ouvrières du textile

Audio 02:35
Des ouvrières de l'usine de textile Sabrina manifestent pour réclamer des augmentations de salaires, le 3 juin 2013 dans la province de Kampong Speu, au Cambodge.
Des ouvrières de l'usine de textile Sabrina manifestent pour réclamer des augmentations de salaires, le 3 juin 2013 dans la province de Kampong Speu, au Cambodge. REUTERS/Samrang Pring

Derrière le Bangladesh, le Cambodge est l'un des pays d'Asie qui offre une main-d’œuvre bon marché à l'industrie de la confection textile. Un secteur qui emploie plus de 600 000 personnes dans ce petit royaume et compte pour 80% de ses exportations. Ce pilier de l'économie cambodgienne se retrouve régulièrement secoué par des grèves au cours desquelles les ouvrières appellent à une amélioration de leur sort. Le mouvement social entamé depuis le 21 mai à l'usine Sabrina est le premier depuis une réévaluation du salaire minimal à 75 dollars, effective depuis le 1er mai.