Reportage international

Venezuela : Globovision, un symbole de la liberté d'expression

Audio 02:29
Des journalistes sur un plateau de télévision de la chaîne vénézuelienne Globovision.
Des journalistes sur un plateau de télévision de la chaîne vénézuelienne Globovision. AFP/Miguel Gutierrez

Au Venezuela, la principale chaîne d’opposition, Globovision, vient de changer de propriétaire. Rachetée par un banquier proche du chavisme, ce canal est le seul à critiquer ouvertement le gouvernement dans un paysage audiovisuel favorable à la majorité chaviste.Dans un contexte d’extrême polarisation suite à la victoire étriquée de Nicolas Maduro le 14 avril dernier, ce changement de mains inquiète une partie de la population, qui craint une mise au pas de la dernière chaîne critique à l'égard du régime.