Revue de presse française

A la Une : le baccalauréat

Audio 08:14

Publicité

Le bac commence aujourd’hui la philosophie donne le coup d’envoi de l’examen, l’occasion de tordre le coup, ou pas, aux clichés nous propose Libération, mais aussi La Croix. « Le bac scientifique est le meilleur, mais de toute façons c’est devenu un diplôme bradé. » Exemple des 10 idées reçues qui entourent ce qui est considéré par certains comme un monument national.

Car, rappelle Libération l’épreuve existe depuis 1808, et cette année, ils sont 664 709 candidats. Et cette année comme les précédentes, pendant que les élèves planchent sur leur sujet de dissertation, la tenue du bac suscite pourtant un débat sur sa suppression. Rite de passage ou bourrage de crâne ? Vecteur de démocratisation ou reproducteurs d’inégalités sociales ?

A cette question, 20 Minutes apporte la réponse en Une : « Bac général, le diplôme de l’inégalité. » Le quotidien souligne que « la réussite à l’examen dépend encore en grande partie du niveau social des parents. »

Et pendant que ces parents s’inquiètent de la performance de leurs enfants à partir d’aujourd’hui, Le Figaro lui insiste sur « la baisse préoccupante du niveau scolaire : une étude internationale révèle que le niveau des élèves français chute depuis 10 ans et ce n’est pas fini ». la France déjà peu glorieuse, 21e en lecture, 22e en mathématiques devrait reculer encore de quelques places dans le classement international Pisa qui évalue depuis l'an 2000 le niveau des élèves de 65 pays membres ou associés de l’OCDE. Chine, Corée, Finlande et Canada figurent régulièrement en tête du classement.

Pendant que certains passent le bac, d’autres élèves sont en vacances avant l’heure : ils sont même 2,3 millions en raison des examens, comme l'indiquent Le Parisien et Aujourd’hui en France, pour lesquels « c’est un casse-tête pour les parents et des cours en moins pour les enfants.»

Les journaux reviennent aussi ce matin sur Hassan Rohani, le vainqueur de la présidentielle iranienne

Il est considéré comme un modéré, d’où ce titre de Libération : « Iran l’espoir »
« La jeunesse était en liesse hier à Téhéran après cette victoire », explique Libération, photo à l’appui en Une. Un modéré à la tête du régime, une perspective d’assouplissement du régime se demande le journal.

Une chose est sûre : « La victoire d’Hassan Rohani, au premier tour de la présidentielle, est d’abord celle de la jeunesse et du camp réformiste, réprimés lors du vote de 2009, ils ont laissé éclater leur joie ce weekend, même si, le nouveau président, homme du sérail, n’est ni un réformiste, ni un traditionnaliste, il se retrouve symbole de l’opposition malgré lui » analyse Libération.

« Un centriste qui devrait être capable de rassembler les réformateurs et les conservateurs » estime encore La Croix.

« Il devra répondre à d’immenses espoirs de changement », confirme l’envoyé spécial du Figaro à Téhéran, pour qui Hassan Rohani apparaît comme la figure consensuelle permettant à un régime sur le déclin de rebondir à l’intérieur, tout en projetant une image acceptable à l’étranger. La question est maintenant de savoir si, en retour, le Guide Ali Khamenei et son entourage lui offriront une marge de manœuvre.

C’est aussi la question que se pose l’Humanité, « quelle sera la marge de manœuvre de ce pur produit de la théocratie ? » L’Humanité dont la photo de Une est pour les assises citoyennes. « Le changement à gauche c’est nous ! » proclame le quotidien communiste après les « assises citoyennes » organisées à Montreuil, près de Paris, hier dimanche. Le journal se fait l’écho des prises de parole des 2 500 participants pour sortir des logiques austéritaires.

Pas d’austérité en revanche pour la filière aéronautique

Cette filière s’organise pour gérer sa croissance, explique La Croix : « Le salon du Bourget s’ouvre dans une atmosphère optimiste, l’industrie aéronautique française se porte bien, même si elle rencontre des problèmes de recrutement. »

« Les ingénieurs aéronautiques sont très sollicités », confirme Le Figaro, face aux besoins en recrutement de la filière, notamment à l’étranger, les écoles étoffent leurs offres de formation. Rien qu’en France, 15 000 embauches sont prévues chaque année, la moitié sont des créations de postes.

Et le salon du Bourget sera l’occasion de susciter des vocations féminines. Pour une jeune fille qui entre en école d’ingénieurs, on compte trois garçons assure dans le Figaro la présidente de l’association Elles bougent qui emmènera une centaine de lycéennes au Bourget.

« Les géants de l’aéronautiques sont tous en piste au Bourget » assure le quotidien Les Echos, pour lequel l’édition 2013 s’annonce juteuse pour les avionneurs qui espèrent battre le précédent record de commandes qui date de 2007 avec 425 achats fermes et 303 options. L’Airbus A350 et le Boeing 787 se disputeront la vedette.

En vedette aussi, dans la presse française ce matin, les banques sur internet

« Banques en ligne, le bon compte ? » se demande le quotidien Métro qui se penche sur un secteur qui a déjà séduit plus de 2 millions d’utilisateurs.

« Le web, eldorado des banques » enchérissent Le Parisien et Aujourd’hui en France, dernier des grands réseaux à ne pas disposer de sa banque en ligne, BNP Paribas lance ce matin Hello Banket vise 500 000 clients d’ici à 2018.

« Un objectif raisonnable alors que les banques 100% en ligne ne captent que 3 à 4% du marché français expliquent les journaux. Avec leur filiale online, les grands réseaux se placent en ordre de bataille pour gagner leurs clients de demain, et diminuer, à terme, le nombre d’agences et… le personnel ».
 
Et puis à la Une des «Echos» : le big bang du patronat !
 
« A propos des salaires des dirigeants, le Medef, l’organisation patronale, et l’Afep, association de grandes entreprises, remanient profondément leur gouvernance et leurs présidents, en interview dans le quotidien, assurent que le président Hollande les a écoutés avec bienveillance et s’est montré satisfait des nouveaux engagements pris pour plus d’éthique dans les affaires », comme le résume Aujourd’hui en France.

Les journaux retiennent notamment le vote consultatif des actionnaires sur la rémunération des dirigeants ou encore la mise en place d’une autorité de contrôle indépendante. « Les entreprises s’imposent aujourd’hui l’un des codes de gouvernement les plus stricts de l’OCDE », affirment les dirigeants patronaux français dans Les échos.

Côté sport : « Mais qui remplacera Ancelotti »

La question barre la Une du quotidien L’Equipe, qui relève, qu’à 14 jours de la reprise de l’entrainement, le PSG cherche encore son futur entraîneur. Le Portugais André Villas-Boas, actuellement à Tottenham a allongé hier la liste des prestigieux successeurs possibles de Carlo Ancelotti à la tête des champions de France.

« Après une attente interminable, le dossier entraineur devrait bouger cette semaine au PSG, estime Le Parisien, et même s’il doit encore 2 ans de contrat à Tottenham, l’entraîneur Portugais tient la corde. » Quant à Carlo Ancelotti, il devrait être officiellement intronisé cette semaine comme technicien du Réal de Madrid en remplacement de José Mourinho parti à Chelsea.

Enfin la high-tech est à l’honneur, Libération dans son cahier éco futur, la high-tech investit les bouteilles de grand cru : drones, satellites, robots, sondages des sols et des grappes, analyses et dosages ultra précis. « De l’optimisation des vendanges à la lutte contre la contrefaçon, élaborer et vendre un grand vin est devenu un véritable sujet de hautes technologies, il faut dire, explique Libération, que sur un marché mondialisé estimé en 2012 à 140 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le vigneron n’a plus droit à l’erreur. »

Et puis Les Echos s’intéressent au phénomène « phablets » contraction des mots « phone » et « tablet » qui gagnent la planète high-tech.

Ces smartphones géants, popularisés non pas pour une fois, par Apple qui n’y pense que pour l’an prochain, mais par son rival Samsung, font une vraie percée. Tous les grands rivaux du coréen préparent leur modèle pour cette année. Soixante millions d’unités de ce format hybride devraient être vendues cette année contre 25 millions en 2012.

Par Nicolas Brousse

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail