La bande passante

2. Spéciale Léo Ferré

Audio 19:30

A l'occasion des 20 ans de sa disparition, hommage au plus révolutionnaire des poètes français.

Publicité

Immense artiste, Léo Ferré était tout à la fois poète, musicien, compositeur et interprète. Comme beaucoup d'artistes, il expérimente la vie de bohème avant que la guerre l'amène sous les drapeaux. Ce conflit sera pour lui le moment de sa formation musicale. A Monaco, il rencontre Edith Piaf qui lui conseille de monter à Paris. En 1950, il enregistre son premier disque La Vie d'artiste. Mais c'est la chanson Paris canaille, qui sera son premier tube. Il s'attaque à l'adaptation des poèmes d'Apollinaire. C'est enfin le triomphe avec La Chanson du mal aimé et Poète... vos papiers. En 1958, il poursuit ses adaptations de poésie avec Baudelaire et Aragon. Il se retrouve au sommet avec plusieurs morceaux : Paname, Jolie môme. L'année 1969 est celle de la consécration avec plusieurs concerts et l'éternel C'est extra. Les années 1970 seront plus difficiles. En 1991, il enregistre son dernier disque Une saison en enfer.

Pour évoquer la mémoire et l'oeuvre de Léo Ferré, nous recevons Ludovic Perrin, son biographe, Patrick Ullmann, ami et photographe et BabX, auteur compositeur, fils spirituel du poète.

plus d'infos sur le site rfi musique
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail