Grand reportage

Le pape attendu au Brésil, fief des évangélistes

Audio 19:30
Une statue du pape François arrive à l'Hôtel de Ville de Rio de Janeiro en prévision des JMJ 2013. Le 10 juillet 2013.
Une statue du pape François arrive à l'Hôtel de Ville de Rio de Janeiro en prévision des JMJ 2013. Le 10 juillet 2013. REUTERS/Ricardo Moraes

Rio de Janeiro est en effervescence. Dans une semaine, la ville accueillera le nouveau pape François qui vient célébrer les Journées mondiales de la jeunesse, les JMJ – avec plus de 2 millions de pèlerins venus du monde entier. Premier voyage officiel à l’étranger pour le pape François, et une visite très symbolique, pour le premier pape latino-américain. Car le Brésil est aujourd’hui le premier pays catholique au monde, pourtant, le pape n’arrivera pas en terre conquise, bien au contraire. Ces trente dernières années, au Brésil, le nombre de catholiques est tombé en flèche. Depuis 1970, l'Eglise y a perdu près d’un quart de ses fidèles. Même si l’Eglise catholique reste encore majoritaire, les évangéliques sont désormais tout puissants dans le pays – notamment dans les favelas, ces immenses quartiers pauvres. Et justement, aller vers les plus pauvres, c’est le nouveau discours du pape François. Et aller dans les favelas, c’est ce qu’il compte faire à Rio de Janeiro. Un Grand Reportage de François Cardona.