Invité Afrique

Eric Plouvier, chargé de mission à la FIDH et avocat au barreau de Paris

Audio 05:29
Me Eric Plouvier, le 15 décembre 2008.
Me Eric Plouvier, le 15 décembre 2008. AFP/Frédérick Florin

« Nous nous sommes rendus à Kaga-Bandoro et à Mbrés, à environ une centaine de kilomètres de Bangui, là où non seulement règne une anarchie, c'est-à-dire une absence de pouvoir de l'Etat, mais où les citoyens centrafricains sont terrorisés par la présence d’éléments Seleka. »

Publicité

Plus de 400 meurtres commis en près de quatre mois au pouvoir, c'est le terrible bilan de la Seleka selon la FIDH. La Fédération internationale des droits de l'homme vient d'effectuer une mission entre le 4 et le 13 juillet en Centrafrique. Son constat est sans appel. Elle parle d'un pays « entre les mains criminelles de la Seleka ».
Eric Plouvier, chargé de mission à la FIDH et avocat au barreau de Paris, était de ce voyage.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail