Invité Afrique

Soumaïla Cissé (URD), Choguel Kokalla Maïga (MPR), Oumar Bouri Touré (GAD), Mamadou Bakary Sangaré (CDS), Jeamille Bittar (UMAM)

Audio 00:07
Un bureau de vote à Dialakoroji, près de Bamako, le 29 Avril 2007.
Un bureau de vote à Dialakoroji, près de Bamako, le 29 Avril 2007. AFP/Georges Gobet

Toute cette semaine, RFI vous propose, matin, midi et soir, d'entendre les 27 candidats à l'élection présidentielle malienne qui a lieu dimanche prochain, 28 juillet 2013.Les invités de ce lundi 22 juillet :- Soumaïla Cissé, le candidat de l'URD- Choguel Kokalla Maïga, le candidat du MPR- Oumar Bouri Touré, le candidat du GAD- Mamadou Bakary Sangaré, le candidat du CDS- Jeamille Bittar, le candidat de l'UMAM

Publicité

Soumaïla Cissé.
Soumaïla Cissé. AFP/Seyllou

A 64 ans, le candidat de l'Union pour la République et la démocratie (URD), Soumaïla Cissé, se présente pour la seconde fois. En 2002, il avait mis Amadou Toumani Touré en ballotage.
L'homme qui a dirigé l'UEMOA ( l'Union économique et monétaire ouest-africaine) pendant huit ans peut-il gagner ? Et que fera-t-il s'il gagne ?

 

 

Ceux qui travaillent avec moi connaissent mes convictions très fortes. Il faut savoir se respecter, faire un combat d'idées et non un combat d'insultes ou d'invectives et c'est ce qui me caractérise peut-être de certains.

Soumaïla Cissé, candidat de l'URD


Choguel Kokalla Maïga.
Choguel Kokalla Maïga. AFP/Seyllou

A 55 ans, Choguel Kokalla Maïga, le candidat du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) se présente pour la troisième fois. En 2002, il est arrivé septième sur 24. Son credo, c'est la défense de l'héritage de l'ancien général-président Moussa Traoré, renversé en 1991.

 

 

D'abord, il faut rebâtir l'Etat, il faut refonder l'armée, il faut réaffirmer un deuxième point, l'unité de notre peuple et l'intégrité de son territoire ; il faut ensuite former l'homme comme actuel développement et enfin assurer la promotion de la femme et redonner espoir à la jeunesse.

Choguel Maïga, candidat du MPR


Oumar Bouri Touré.
Oumar Bouri Touré. Youtube

Oumar Bouri Touré, dit Billy, candidat du Groupe d'action démocratique pour le Mali (GAD) est député de Goundam, dans la région de Tombouctou, au nord du Mali.
Il affirme que ses deux priorités sont la réconciliation nationale et l’économie.

 

 

Ma première action, ce serait de réconcilier les Maliens (...) et pour moi, c’est très facile: tout le monde est lié par des liens de sang, donc la réconciliation du Mali n’est pas du tout un problème.

Oumar Boury Touré, candidat du GAD


 

Mamadou Bakary Sangaré, candidat à la présidence du Mali.
Mamadou Bakary Sangaré, candidat à la présidence du Mali. ORTM


Mamadou Bakary Sangaré
, dit Blaise Sangaré, est le candidat de la CDS Mogotiguya. Il se dit très confiant en cette élection, indépendamment de son niveau d’impréparation.

 

 

 

 

Nous sentons aujourd’hui que la population a conscience qu’elle veut être vraiment représentée. Nous sortons d’un système où les gens, souvent, venaient au pouvoir sans être connus ou reconnus par les populations.

Mamadou Bakary Sangaré, candidat de la CDS


Jeanmille Bittar, candidat du parti Umam, à l'élection présidentielle du Mali.
Jeanmille Bittar, candidat du parti Umam, à l'élection présidentielle du Mali. www.facebook.com/pages/Jeamille-Bittar


Jeamille Bittar
, est le candidat de l'Union des mouvements et alliances pour le Mali. est un homme d'affaires président du groupe Bittar-Trans et il est le président de la Chambre de commerce du Mali.
Il nous explique pourquoi il a décidé de briguer les suffrages des Maliens.

 

 

 

 

Dans mon projet, il y a 750 000 emplois. Ces emplois sont adossés à 200 000 entreprises que je voudrais créer entre-temps parce qu'aujourd'hui, quoique l'on dise, on ne peut pas absorber le taux de chômage par uniquement des paroles.

Jeamille Bittar, candidat de l'UMAM

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail