Chronique agriculture et pêche

La vie quotidienne dans le village Kinaserom sur le lac Tchad (rediffusion)

Audio 02:31
Arrivée dans le village de Kinaserom au Tchad.
Arrivée dans le village de Kinaserom au Tchad. RFI/Sayouba Traoré

Le lac Tchad est regardé comme un poumon économique pour l’Afrique centrale. En effet, sur les rives et dans les îles, toutes les formes de l’activité humaine sont pratiquées. Ce plan d’eau fait vivre directement 30 millions de personnes dans quatre pays d’Afrique : Tchad, Cameroun, Nigeria et Niger. 200 millions de personnes en Afrique de l’Ouest et du Centre en vivent indirectement. Problème : ce lac rétrécit. D’une superficie de 25 000 km2 en 1963, le lac Tchad avoisinerait aujourd’hui 8 000 km2, voire 2 500 km2, selon différentes estimations, pour une profondeur moyenne d’à peine trois mètres. Avec le recul des eaux et l’ensablement, des îlots ont immergé. Kinaserom est l’un d’eux.