Invité Afrique

Professeur Niamkey Koffi, porte-parole d’Henri Konan Bédié

Audio 05:34
Le professeur Niamkey Koffi, porte-parole d’Henri Konan Bédié.
Le professeur Niamkey Koffi, porte-parole d’Henri Konan Bédié. pdcirdafrance.org

« Ce sont les secrétaires de sections (3 000 dans tout le pays) réunis en conclave à Yamoussoukro en présence de Djédjé Mady,  qui ont dit qu'ils ont besoin d'Henri Konan Bédié à la tête du parti et lui demandent d'accepter de se mettre au service du parti et de la Côte d'Ivoire. »

Publicité

En Côte d'Ivoire, alors que se prépare le 12e congrès du PDCI, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (du 3 au 5 octobre), la candidature d’Henri Konan Bédié pour un nouveau mandat à la tête du parti est décriée. A 79 ans, frappé par la limite d’âge, a-t-il le droit de briguer un nouveau mandat ? Comment réagit-il face à ceux qui lui demandent de se retirer ? Après l’annonce la semaine dernière de la candidature du n°2 du parti, le secrétaire général Alphonse Djédjé Mady, l’ancien chef d’Etat reste-t-il confiant ?

Le porte-parole d’Henri Konan Bédié, le professeur Niamkey Koffi, répond aux questions de RFI.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail