Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Françoise Ackermans, représentante du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) au Mali

Audio 05:25
Françoise Ackermans.
Françoise Ackermans. Source : www.unicef.org

« Malheureusement, je crois que les classes, au Mali, vont rester surchargées. Dernièrement, lorsque j’étais à Gao, je suis rentrée dans une classe d’enfants de 6, 7 ans, ils étaient 168, assis par terre parce que les bancs avaient été brûlés par les jihadistes. (…) Vous n’imaginez pas le nombre que cela représente, c’est vraiment impressionnant. »

Publicité

Au Mali, on prépare activement la rentrée scolaire qui aura lieu début octobre. Près de 200 écoles ont été détruites ou pillées l’an dernier dans le Nord ; des enfants et des professeurs avaient pris la fuite. Il s’agit donc cette année de permettre aux enfants qui ont subi les conséquences de la guerre et aussi des récentes inondations, de retrouver le chemin de l’école. Pour cela, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), travaille aux côtés des autorités maliennes. Françoise Ackermans est la représentante de l’Unicef au Mali. Elle est l’invité d’Anthony Lattier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.