Accéder au contenu principal
Reportage international

Haïti: le travail des enfants, les «restavek»

Audio 02:43
Michelaine a passé trois ans de sa vie comme restavek à Port-au-Prince.
Michelaine a passé trois ans de sa vie comme restavek à Port-au-Prince. RFI/Amélie Baron

En Haïti, de nombreux couples pauvres, qui vivent dans la campagne, envoient leurs enfants vivre en ville auprès de familles ou de proches. Ils espèrent ainsi qu'ils auront une meilleure vie, un accès à l'éducation et aux soins. Ce système d'entraide, les enfants «restavek», c'est-à-dire qu'ils «restent avec» une famille qui n'est pas la leur, existe depuis des années dans le pays. Mais en ville, cette solidarité vire souvent à la mise en servitude, en esclavage des enfants.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.