Invité Afrique

Blaise Compaoré, président du Burkina Faso

Audio 05:18
Blaise Compaoré, le 18 septembre 2009 à Abidjan.
Blaise Compaoré, le 18 septembre 2009 à Abidjan. Norbert Navarro/RFI

«Le Sénat a été créé parce qu'il y a une nécessité d'améliorer l'élaboration des lois dans notre pays. Je ne pense pas qu'il puisse apporter des capacités ou des pouvoirs supplémentaires au président pour modifier quoi que ce soit.»

Publicité

Le président du Burkina Faso Blaise Compaoré est à New York. Il parlera ce mercredi 25 septembre devant l'Assemblée générale de l'ONU.

Dans l'entretien qu'il a accordé à RFI, Blaise Compaoré revient sur son rôle de médiateur au Mali et il refuse d'exclure de se présenter pour un troisième mandat à la tête du Burkina.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail