Invité Afrique

Grégoire Owona, secrétaire général adjoint du RDPC et Josuah Osih, premier vice-président national du SDF (Cameroun)

Audio 05:18
Les sigles du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC)  et du Social Democratic Front (SDF)
Les sigles du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) et du Social Democratic Front (SDF) DR

« Nous avons encore du travail et vous savez, le président l’a si bien dit : “tant qu’il y aura un malade, tant qu’il y aura un enfant qui ne pourra pas aller à l’école, notre travail ne sera pas achevé” » (Grégoire Owona, secrétaire général adjoint du RDPC). « Je prends les Camerounais à témoin, nous avons réussi là où les autres pensaient qu’on ne pouvait pas » (Josuah Osih, premier vice-président national du SDF).

Publicité

Au Cameroun, plus de cinq millions de citoyens sont invités, lundi prochain, à élire leurs députés et leurs maires. Et pour la première fois dans l’histoire du pays, le fichier électoral sera biométrique. Ce qui devrait limiter la fraude.

L’opposition peut-elle gagner ? Aujourd’hui, RFI donne la parole aux deux principales forces politiques en présence. Pour l’opposition, vous allez entendre Josuah Osih, le premier vice-président national du Social Democratic Front (SDF). Mais tout d’abord, voici, pour le pouvoir, Grégoire Owona, le secrétaire général adjoint du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Tous deux sont au micro de Christophe Boisbouvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail