Invité Afrique

Clément Aganahi, expert en technologies électorales auprès de l’ONU et de l’UE

Audio 05:35
Clément Aganahi.
Clément Aganahi. youtube.com/Louis Magloire Keumayou

« L’apport de la biométrie dans le processus électoral permet l’élaboration des listes électorales plus fiables en rendant unique l’électeur dans le fichier, permettant donc de respecter le sacro-saint principe de la démocratie : un homme, une voix. […] Le fait d’avoir des systèmes biométriques va permettre de réduire la " multiplicité " potentielle d’un électeur sur une liste électorale. »

Publicité

On vote lundi 30 septembre au Cameroun. Les électeurs choisissent leurs maires et leurs députés, avec une première : l’utilisation de la biométrie. Pour voter, les citoyens ont dû retirer leurs cartes électorales biométriques. Ce système peut-il permettre plus de transparence ? Sur le continent, la biométrie est-elle un moyen efficace de regagner la confiance des électeurs ?

Clément Aganahi, expert en technologies électorales auprès de l’ONU et de l’UE est l’invité d’Anthony Lattier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail