Le débat africain

2. Afrique, la récompense aux putschistes ?

Audio 19:31
Les soldats fidèles au capitaine Amadou Sanogo près de l'ORTM, la radio-télévision nationale, à Bamako, le 1er mai 2012.
Les soldats fidèles au capitaine Amadou Sanogo près de l'ORTM, la radio-télévision nationale, à Bamako, le 1er mai 2012. AFP/HABIBOU KOUYATE

Jean-Bedel Bokassa, Idi Amin Dada, Salou Djibo, et maintenant Amadou Sanogo. Tous ces putschistes ont finalement bénéficié d'une amnistie et d'une promotion. Tout cela n'encourage-t-il finalement pas la soldatesque à s'emparer du pouvoir?

Publicité

Avec:

- Jean-Emmanuel Pondi, professeur de sciences politiques, politologue, secrétaire général de l’Université de Yaoundé I

- Eloi Diarra, professeur à l’Université de Rouen

- Aboubacrine Assadek, docteur en Mathématiques et enseignant chercheur à l’Université de Bamako

- Ibrahima Sène, président du parti PIT (Parti de l’indépendance et du travail) au Sénégal

- Jean-Louis Fosso, ancien intervenant du Forum de Bamako sur le sujet de la prime au coup d'Etat. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail