Reportage international

Les écoles pour filles au Pakistan

Audio 02:32
Malala Yousafzaï à New York, le 23 septembre 2013. Cible d'une attaque des talibans qui a failli la tuer, la jeune Pakistanaise est devenue le symbole de la lutte pour le droit à l’éducation dans le monde.
Malala Yousafzaï à New York, le 23 septembre 2013. Cible d'une attaque des talibans qui a failli la tuer, la jeune Pakistanaise est devenue le symbole de la lutte pour le droit à l’éducation dans le monde. REUTERS/Adrees Latif

C’était il y a un an au Pakistan : l'adolescente Malala Yousafzaï était la cible d’une attaque des talibans qui allait presque la tuer. Propulsée porte-étendard de la lutte pour l’éducation des jeunes filles, la jeune écolière suscite aujourd’hui l’admiration de ses congénères. Pourtant au Pakistan la réalité n’a pas tellement changé : coincées entre la pauvreté, le manque d’infrastructures et le conservatisme ambiant, la moitié des jeunes pakistanaises ne vont pas à l’école. Pire encore, dans certaines régions, des fondamentalistes détruisent les écoles par centaines. Gaëlle Lussiaà-Berdou s’est rendue dans l’une de ces écoles détruites près de Peshawar, dans le nord-ouest du pays, berceau des talibans.