Accéder au contenu principal
Chronique des matières premières

La contribution de l’or à l’économie mondiale

Audio 01:45
La bijouterie est la deuxième richesse créée par l’or.
La bijouterie est la deuxième richesse créée par l’or. Mauro Cateb / Wikimedia Commons

Pour la première fois on a chiffré combien rapportait l’or à l’économie mondiale et la somme est impressionnante : 210 milliards de dollars.

Publicité

L’or est souvent associé à l’épargne qui dort dans les placards ou les coffre-forts, mais c’est une véritable industrie qui rapporte beaucoup à l’économie mondiale. En tout 210 milliards de dollars par an, soit la richesse annuelle d’un pays gazier comme l’Algérie. Et encore PwC le cabinet de conseil qui s’est chargé de cette étude pour le Conseil mondial de l’or, s’est concentré sur les 15 premiers pays producteurs d’or et sur les 13 premiers pays consommateurs.

Contribution numéro un de l’or à l’économie mondiale : l’extraction minière bien sûr avec 78 milliards et demi de dollars. La Chine en récupère la plus grande part, c’est le premier producteur d’or de la planète, mais pour l’économie chinoise le poids de l’extraction d’or est négligeable, alors qu’il est énorme pour le Ghana ou la Tanzanie. Dans deux pays, malheureusement hors du champ de cette étude, le Burkina Faso ou le Mali c’est même le premier revenu national, devant le coton.

La deuxième richesse créée par l’or c’est la bijouterie, un poids comparable à celui de l‘activité minière. Viennent ensuite les pièces et les lingots de plus en plus demandés par les particuliers qui veulent thésauriser, mais aussi les fonds d’investissement et les banques centrales. Là encore, on retrouve le poids prépondérant de la Chine, qui va doubler l’Inde comme acheteur cette année. L’activité de recyclage n’est pas négligeable. Sans oublier l’usage dans les industries de précision.

Toute ces activités, ce sont des revenus liés bien sûr aux cours de l’or (et ils ont quintuplé en une décennie), mais aussi aux taxes prélevées par les Etats, et bien sûr aux salaires. Un demi million d’emplois. Et encore l’étude ne tient pas compte du secteur informel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.