Accéder au contenu principal
Chronique agriculture et pêche

L'association acacia et manioc au Congo

Audio 02:30
Ntziba Mouaya, chef d’unité du Service national de reboisement dans le village de Yié, au Congo.
Ntziba Mouaya, chef d’unité du Service national de reboisement dans le village de Yié, au Congo. RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
4 mn

C’est une technique d’agroforesterie qui associe l’acacia et le manioc. Il s’agit d’une innovation inspirée des pratiques ancestrales. Le plus souvent, les connaissances des gens d’un terroir découlent de l’observation sur le long terme. Il faut l’intervention de la recherche scientifique pour qu’il y ait une certaine rationalité. Ainsi donc, les paysans savaient que l’association de certaines essences végétales aux cultures vivrières permettait un meilleur rendement. Et c’est le cas de l’acacia associé au manioc, une technique vulgarisée au Congo par le Programme national d’aforestation et de reforestation ou ProNAR et le Service national de reboisement ou SNR.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.