Invité Afrique

Henriette Konan Bédié, ex-Première dame de Côte d’Ivoire

Audio 05:29
Henriette Konan Bédié (d.).
Henriette Konan Bédié (d.). AFP Photo / Sia Kambou

« Depuis toujours, je caressais ce rêve de faire un hôpital d’hémodialyse pour les malades du rein. J’ai voulu absolument faire ce centre pour soigner les malades d’ici, d'Abidjan et de la sous-région aussi. […] Une fois, j’étais allée à l’hôpital pour visiter et j’ai été saisie par une question qu'un malade posait au médecin, en lui disant : “Celui-là n’est pas encore mort ?” C'est-à-dire pour prendre sa place pour pouvoir se faire soigner. Vous voyez, c’est quand même traumatisant d’entendre ce genre de paroles, c’est dramatique. »

Publicité

Elle est discrète et n’aime pas beaucoup s’exprimer en public. Mais aujourd’hui, Henriette Konan Bédié sort de sa réserve car, ce vendredi, au palais des congrès d’Abidjan, avec son ONG Servir, l’épouse de l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié va présider un dîner de gala afin de réunir les six milliards de francs CFA nécessaires à la construction d’un centre d’hémodialyse pour les malades du rein.

Quels sont les bons et les mauvais souvenirs de l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire ? Comment vit-on au quotidien avec le « sphinx » ? En ligne d’Abidjan, Henriette Konan Bédié se confie au micro de Christophe Boisbouvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail