Accéder au contenu principal
Invité Afrique

RDC: Vital Kamerhe, président de l'Union pour la nation congolaise (UNC)

Audio 05:19
Vital Kamerhe, le candidat à l'élection présidentielle 2011 en RDC, le 14 décembre 2010.
Vital Kamerhe, le candidat à l'élection présidentielle 2011 en RDC, le 14 décembre 2010. AFP PHOTO/ ADIA TSHIPUKU

«Nous demandons au président Kabila de terminer calmement son deuxième mandat le 19 décembre 2016 à minuit, et que nous organisions les élections 90 jours avant, pour qu'il y ait alternance au pouvoir. Pour nous, il n'est pas question de faire partie d'un quelconque gouvernement de quelque nature que ce soit.»

Publicité

Au Congo Kinshasa, le président Joseph Kabila a le vent en poupe. Hier, dans l'est du pays, son armée s'est emparée de la dernière place forte des rebelles du M23. Par ailleurs, le 23 octobre, dans un discours à la nation, il a tendu la main à l'opposition politique. Comment celle-ci réagit-elle ?

Selon les chiffres officiels, Vital Kamerhe est arrivé troisième à la dernière élection présidentielle de novembre 2011. Aujourd'hui, le président de l'UNC, l'Union pour la nation congolaise, est de passage à Paris. Et il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.