Invité du matin

Ali Onaner, ministre-conseiller à l’ambassade de Turquie en France

Audio 08:48
Ali Onaner.
Ali Onaner. RFI

« La décision finale ou non de la Turquie, ce n’est pas une décision d’aujourd’hui et cela a été dit à différentes occasions. Aujourd’hui, il est question de l’ouverture à la négociation d’un nouveau chapitre. Il y a au total 35 chapitres qui doivent être négociés, pour que la Turquie puisse arriver au niveau de l’Union européenne sur tous les domaines, qu’elle ait l’acquis de l’Union européenne. Et c’est seulement une fois que tous les chapitres seront négociés et clôturés, que la décision politique par rapport à l’adhésion finale de la Turquie sera prise. »

Publicité

Les négociations en vue de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne ont repris hier, mardi 5 octobre, après trois ans et demi de blocage. Est-ce que vraiment la Turquie fera un jour partie de l’Union, ou est-ce que l’on est en train de jouer une sorte de comédie, un peu comme les couples séparés qui continuent d’aller ensemble aux repas de famille ?
Pour répondre à ces questions, Ali Onaner, le ministre-conseiller à l’ambassade de Turquie en France, est l’invité de Frédéric Rivière.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail