Chronique agriculture et pêche

L'impact du braconnage sur la vie dans les villages en Afrique centrale

Audio 02:55
Getty Images/Lonely Planet Images/Juliet Coombe

Selon les spécialistes, on estime qu’il reste entre 420 000 et 650 000 éléphants en Afrique. Pour la seule année 2012, 25 000 individus avaient été abattus. Au Gabon, par exemple, plus de 20 000 pachydermes ont ainsi été massacrés depuis dix ans. Les images de massacres d’éléphants ont fait le tour du monde. Parce qu’il s’agit d’un nouveau type de braconnage. Ces braconniers sont de plus en plus organisés et équipés en armes de guerre. Du coup, le phénomène a pris des dimensions très inquiétantes. Surtout, ce nouveau type de braconnage a un fort impact sur la vie quotidienne dans les villages.