Accéder au contenu principal
Chronique des matières premières

La Chine importe des quantités record de minerai de fer

Audio 01:35
Une fonderie en Chine.
Une fonderie en Chine. Getty Images

Grâce aux importations record de la Chine, les prix du minerai de fer démentent tous les pronostics.

Publicité

C'est historique, la Chine n'a jamais importé autant de minerai de fer pour ses aciéries : près de 78 millions de tonnes rien qu'en novembre ; une augmentation de 15% par rapport au mois précédent, 18% de plus que l'an dernier. C'est traditionnellement l'époque de l'année en Chine où les fourneaux remplissent leurs stocks de fer à ras bord pour pouvoir continuer à fabriquer de l'acier pendant l'hiver, lorsque la production chinoise de fer ralentit. Mais les marchés ne s'attendaient pas à des importations chinoises de fer aussi massives.

Les perspectives sont meilleures que prévu pour la construction et les infrastructures en Chine, qui tirent la demande d'acier vers le haut. Or, c'est l'empire du Milieu qui dirige les prix mondiaux, puisqu'il absorbe plus de la moitié du minerai de fer vendu dans le monde. Du coup, les prix du fer affichent une santé insolente, plus de 139 dollars la tonne, au plus haut depuis l'été.

En moyenne sur l'année, le fer devrait atteindre 125 dollars la tonne, une performance qui dément tous les pronostics. L'augmentation de la production mondiale de fer, avec l'entrée en fonction de nouvelles capacités minières en Australie, était censée au contraire déprimer les prix. Les géants miniers du fer, BHP Billiton, Rio Tinto et Vale ne peuvent que se réjouir de ce haut niveau des prix, alors qu'ils sont confrontés à des pertes sur d'autres métaux de base, comme le cuivre. Ces prix élevés du minerai de fer, mais aussi le coût plus important du transport maritime lié à cette augmentation du trafic, devraient cependant contribuer à freiner les commandes chinoises dès le début de l'année prochaine. D'autant que les entrepôts des ports chinois regorgent de fer et semblent mettre du temps à se vider.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.