Accéder au contenu principal
Chronique des matières premières

Stora Enso le géant finlandais du papier ferme son usine française

Audio 01:52
L'usine de papier Stora Enso de Corbehem, près de Douai.
L'usine de papier Stora Enso de Corbehem, près de Douai. AFP/François Lo Presti

L'industrie du papier continue de diminuer sa production en Europe. Dernière victime, la papeterie du géant finlandais Stora Enso à Corbehem dans le nord de la France.

Publicité

C'était une des plus grandes papeteries françaises. Mais l'usine de Stora Enso à Corbehem, dans le Nord de la France, fermera ses portes en juin prochain. De dépit les 350 salariés ont jonché les alentours du site de feuilles de papier. Un an qu'ils attendaient de connaître leur sort, mais aucun repreneur ne s'est manifesté pour prendre le relais du géant du papier finlandais.

Comme tous les acteurs de cette industrie, Stora Enso veut en finir avec la surproduction européenne de papier. En particulier de papier destiné à la presse écrite, de moins en moins lue au profit des supports électroniques. L'usine de Corbehem produisait du papier glacé pour les magazines, en déclin.

C'est sous d'autres cieux que l'industrie du papier prospère désormais. Dans les pays émergents, où la demande progresse tant qu'elle compense largement la baisse de consommation de papier en Europe et en Amérique du Nord. (la Chine produit désormais plus de papier que l'Europe, jusqu'à présent championne mondiale du secteur devant les Etats-Unis).

Stora Enso accélère son implantation en Chine, le groupe finlandais acquiert des terres pour planter des eucalyptus au Laos, en Uruguay... Pendant qu'en Scandinavie, ses anciennes usines de papier sont recyclées en lieux de stockage de données informatiques pour Google !

Papier de presse en déclin en Europe, stagnation de l'emballage très dépendant de l'industrie. Pourtant un secteur s'en sort très bien, celui des tissus d'hygiène : les Européens n'ont jamais autant trempé de mouchoirs en papier ! Pour preuve l'usine du Suédois SCA à Giens dans le centre de la France tourne à plein régime. Enfin l'Europe du papier, même en déclin, conserve un tiers du marché mondial.

L'Europe est aussi la première région d'exportation du papier. Ce qui a convaincu un investisseur thaïlandais de redémarrer une usine de papier à Alizay en Normandie, dans le nord-ouest de la France, il y a quelques semaines. Le bois d'eucalyptus importé de Thaïlande et du Brésil y est transformé en ramettes de papier pour des clients français mais surtout étrangers. Un conteneur de ce papier français a déjà pris la direction de Dubaï.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.