Accéder au contenu principal
Grand reportage

Egypte: les révolutionnaires de 2011 dans l’engrenage de la répression

Audio 19:31
Scènes de liesse sur la place Tahrir au Caire, le 11 février 2011, à l'annonce du départ d'Hosni Moubarak.
Scènes de liesse sur la place Tahrir au Caire, le 11 février 2011, à l'annonce du départ d'Hosni Moubarak. Reuters/Dylan Martinez

C'est le samedi 25 janvier 2014 que l'Egypte célébrera le troisième anniversaire de sa révolution, et de la chute de Hosni Moubarak. Anniversaire très attendu, par toutes les forces politiques égyptiennes, qui tentent de capter l'héritage de cette révolution, malgré tout ce qui les divise depuis la chute de Mohamed Morsi en juillet 2013. Il y a d'un côté les partisans de l'armée, et du Général Sissi ; et de l'autre, les Frères musulmans, déclarés organisation terroriste, et brutalement réprimés par le pouvoir en place. Il y a enfin les révolutionnaires de la première heure : réprimés à leur tour par les autorités égyptiennes, ils dénoncent la dérive autoritaire du pouvoir actuel, bien loin des aspirations de la révolution.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.