Tous les cinémas du monde

1. Claude Delay pour «Marilyn Monroe, la cicatrice»

Audio 19:31
© Fayard

Sa famille d’adoption l’appelait « la souris ». Les garçons de l’orphelinat l’avaient surnommée « le haricot humain », à cause de son extrême minceur. Pour ses proches, elle était Norma Jeane, mais pour tous les autres, elle était Marilyn. Sous le titre « Marilyn Monroe, la cicatrice », Claude Delay signe un portrait très fouillé de la blonde la plus célèbre du monde.

Publicité

Reportage international : Le tournage de Rio je t’aime, par notre correspondant au Brésil Francois Cardona.

Au Brésil, le tournage de «Rio, je t'aime/Eu te amo», dernier opus après «Paris, je t'aime» et « NY, I love you», d’un triptyque sur les grandes villes du monde, vient de se terminer… Plusieurs courts de 7 minutes ont déjà été tournés, ces derniers mois. Pour ce dernier tournage, Vanessa Paradis avait fait le déplacement… Elle était dirigée par le réalisateur John Turturro. L'idée du film ? Parler d’amour, dans l'écrin de verdure et de collines de Rio, avec ses plages de cartes postales, ses vues imprenables, et ses favelas aussi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail