Accéder au contenu principal
En sol majeur

2. Duong Thu Huong

Audio 26:31
L'écrivaine Duong Thu Huong.
L'écrivaine Duong Thu Huong. DR
Par : Yasmine Chouaki
29 mn

Duong Thu Huong est née en 1947 au Vietnam, elle est originaire du delta du fleuve Rouge (Nord-Vietnam). Issue d’une famille révolutionnaire (son père a été chef d’un groupe de travail durant la réforme agraire de 1953-1956), membre du Parti communiste, elle fait partie de la génération Hô Chi Minh. À vingt ans, elle dirige une brigade de la jeunesse communiste du mouvement « Chanter plus haut que les bombes » envoyée au front pendant la guerre, sur le 17e parallèle, dans la région la plus bombardée du Vietnam. De retour à Hanoï en 1977, elle devient scénariste pour le cinéma vietnamien. À partir de 1980, alors qu’une de ses pièces de théâtre est censurée, elle conteste violemment la censure et la lâcheté des intellectuels. À partir de 1989, la politique du « renouveau » marquant le pas, Duong Thu Huong devient de plus en plus populaire dans l’opinion publique et de moins en moins acceptée par le pouvoir.Avocate des droits de l’homme et des réformes démocratiques, elle n’a cessé de défendre vigoureusement, à travers ses livres, ses engagements, pour finir par être exclue du Parti en 1990 pour « indiscipline », avant d’être arrêtée et emprisonnée sans procès le 14 avril 1991. Son arrestation provoqua un large mouvement de protestation en France et aux États-Unis, dans les organisations de défense des droits de l’homme. Elle fut libérée en novembre 1991.Elle est venue pour la première fois en France en 1994, sur l’invitation du ministre de la Culture, M. Jacques Toubon, qui l’a décorée Chevalier des Arts et des Lettres. À cette occasion, le ministre lui a proposé la nationalité française, qu’elle n’a pas voulu accepter alors, jugeant nécessaire de poursuivre au Vietnam son combat pour la démocratie. De retour à Hanoï, elle y a vécu en résidence surveillée. Malgré cet exil intérieur, et bien que ses livres soient désormais interdits de publication dans son pays, Duong Thu Huong reste au Vietnam un des écrivains les plus populaires et les plus discutés.Arrivée à Paris fin janvier 2006 pour la sortie de son dernier livre traduit en français chez Sabine Wespieser éditeur, Terre des oublis, elle est restée en France. Son nouvel ouvrage Les collines d'Eucalyptus vient de paraître.→ Une interview vidéo de Duong Thu Huong sur Médiapart ici.

Publicité

Les choix musicaux de Duong Thu Huong

Dalida Maman, la plus belle du monde

Con Nenh Giang Mung Tanh Ngoan

Noa Vivre

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.