Reportage international

En Egypte, le tourisme va mal

Audio 02:28
Quelques touristes égyptiens se baladent à cheval sur le site des pyramides de Gizeh, le 26 août 2013.
Quelques touristes égyptiens se baladent à cheval sur le site des pyramides de Gizeh, le 26 août 2013. REUTERS/Youssef Boudlal

« 2013 a été la pire année de l’histoire récente du pays ». C’est ce qu’a annoncé en janvier le ministre égyptien du Tourisme, Hicham Zazou. A l’époque, il espérait encore une relance du secteur pour 2014. Mais mi-février, pour la première fois depuis des années, un attentat a visé un bus de touristes dans la péninsule du Sinaï, tuant trois Sud-Coréens. Depuis trois ans, c’étaient pourtant les plages du Sud-Sinaï, comme Charm el-Cheikh au bord de la mer Rouge, qui avaient le mieux résisté à la chute du tourisme… En 2013, quelque 9,5 millions de visiteurs se sont rendus dans des hôtels d’Egypte, contre près de 15 millions en 2010. Le Caire est l’une des villes les plus touchées par cet effondrement du tourisme.