Accéder au contenu principal
Chronique agriculture et pêche

Le programme de développement rural durable au Burkina Faso

Audio 02:39
Des femmes plantent du millet au Burkina Faso.
Des femmes plantent du millet au Burkina Faso. Jennifer Lazuta/IRIN
Par : Sayouba Traoré
4 mn

Il s’agit de voir comment restaurer une terre dégradée. Le problème c’est que le processus de dégradation n’est pas perceptible à l’échelle d’une vie humaine. Autrement dit, l’agriculteur ne voit pas la chose venir. A l'état naturel, quand l'homme n'intervient pas, bon an mal an, la nature parvient à retrouver un équilibre. Mais quand l’homme intervient, les choses se gâtent. Deuxième problème, quand le processus est enclenché, la dégradation s’auto-entretient. Une cause provoquant des effets qui deviennent à leur tour des causes d’autres choses. Or, l'on sait aujourd’hui que la dégradation d’une terre est une affaire sérieuse par son ampleur et par son impact sur la vie de l’agriculteur. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.