Accéder au contenu principal
Bonjour l'Europe

La réponse de l'Autriche à la crise ukrainienne

Audio 02:11
Manifestation contre la présence de troupes russes en Ukraine, à Stephansplatz, devant la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, le 5 mars 2014.
Manifestation contre la présence de troupes russes en Ukraine, à Stephansplatz, devant la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, le 5 mars 2014. REUTERS/Leonhard Foeger
Par : Christian Fillitz
3 mn

Le gel des avoirs de certains collaborateurs du président ukrainien déchu Victor Ianoukovitch et d’oligarques proches de son régime est une sanction considérée comme efficace, puisqu’il s’agit de frapper là où ça fait mal, autrement dit au porte-monnaie. Avant d’attendre la décision de Bruxelles de décréter des sanctions, l’Autriche, la Suisse et le Liechtenstein avaient décidé le 28 février de geler les avoirs du clan Ianoukovitch dans leurs pays respectifs.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.