Grand reportage

Algérie le système à l’épreuve

Audio 19:31
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, dans une voiture, lorsqu'il s'est rendu au Conseil constitutionnel pour déposer officiellement sa candidature à la présidentielle, le 3 mars 2014 à Alger.
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, dans une voiture, lorsqu'il s'est rendu au Conseil constitutionnel pour déposer officiellement sa candidature à la présidentielle, le 3 mars 2014 à Alger. AFP/STR

Direction l'Algérie, où se prépare la présidentielle du 17 avril. Six candidats sont en lice. Parmi eux, Abdelaziz Bouteflika, 77 ans, au pouvoir depuis 15 ans. Mais ce n'est pas un secret, le chef de l'Etat est malade. Il n'a même pas pu annoncer en personne sa candidature. Alors pourquoi brigue t-il un quatrième mandat ? Pourquoi ne passe t-il pas la main ? C'est la question que se posent beaucoup d'algériens. Dans le pays de plus en plus de voix s'élèvent aujourd'hui pour dire que le système au pouvoir a atteint ses limites et qu'il ne peut plus continuer dans sa forme actuelle.